• VISITE ARTISTIQUE - SUSPENSION  du lundi 9 mars les heures de ouverture des églises pourraient changer, les églises pourraient être fermées
  •  

à la une >  San Polo et Santa Croce

San Polo est connu pour la zone du Rialto, avec son fameux marché de poissons et de légumes, alors que Santa Croce est le quartier qui le plus été soumis au rapprochement entre Venise et la terre ferme au cours du XX siècle.

En se plongeant dans le cœur des rues, on peut admirer l’église de San Giovanni Elemosinario, l’église des marchands, un vrai bijou caché. Chef-d’œuvre de l’architecture de la Renaissance, c’est un véritable compendium de peintures du XVI siècle. L’église conserve les témoignages des confréries d’arts et métiers qui la fréquentaient, et des œuvres d’art de grands auteurs comme San Giovanni Elemosinario du Titien, et Sainte Catherine, Saint Sébastien et Saint Rocco de Pordenone. D’ici, après un bref trajet, on rejoint le Campo San Giacomo dall’Orio, où ressortent les absides de l’église du même nom, d’origine extrêmement ancienne. L’église de San Giacomo dall’Orio est riche, outre d’œuvres admirables, d’une atmosphère typique du christianisme primitif que l’on rencontre seulement dans les plus anciennes églises. Un splendide exemple de plafond en bois à carènes caractérise cet édifice, en plus des importantes œuvres conservées, de Palma le Jeune, Giambattista Pittoni, Padovanino, et la magnifique Vierge à l’enfant avec les Saints de Lorenzo Lotto. L’église de San Polo, par son atmosphère chaude, est surtout intéressante pour ses quatorze magnifiques peintures du Chemin de Croix de Giambattista Tiepolo. Du même auteur, on peut également admirer La Vierge apparaissant  à Saint Jean Nemopuceno. D’une grande beauté également, La Cène du Tintoret. La basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari, renferme deux des principaux chefs-d’œuvre du Titien : la toile qui décore le grand autel, L’Assomption, peut-être l’œuvre la plus connue de l’artiste, et la Madone Pesaro, du nom de la famille acquéreuse. Mort durant la terrible épidémie de peste qui sévit à Venise en 1576, le Titien est enterré depuis toujours, selon sa volonté, dans la Basilique dei Frari, une exception au regard des très sévères normes juridiques du Sénat de la Sérénissime.
Chorus - Associazione per le Chiese
del Patriarcato di Venezia

San Polo, 2986 - 30125 Venezia
tel +39 041 27 50 462
fax +39 041 27 50 494
P.Iva 03034040273
REA VE-275205
info@chorusvenezia.org